Sélectionner une page

 

Communiqué de presse de Bruno Lervoire,

Porte-parole du Rassemblement National du Lot

 

Pôle emploi publie aujourd’hui les chiffres du chômage en France au troisième trimestre 2018. Malgré les belles promesses d’Emmanuel Macron, la situation de s’améliore pas. Au contraire, le chômage (catégories A,B,C) a augmenté de 1,6 % depuis son arrivée au pouvoir. Dans le Lot, on constate même une hausse de 3,9 % depuis mai 2017.

Avec 14 180 demandeurs d’emploi inscrits à ce jour (soit 530 de plus qu’en mai 2017), notre département continue à perdre en dynamisme économique. Cela représente, en moyenne, près d’un nouveau chômeur par jour. A ce rythme-là, le Lot risque de devenir très rapidement un département de seconde zone, plombé par les dépenses sociales.

Pour éviter ce déclin annoncé, il est indispensable de mettre un terme à la politique d’austérité commandée par Bruxelles. Le gouvernement doit arrêter d’augmenter la pression fiscale, notamment sur les automobilistes, et mettre en place un allègement des charges, en particulier pour les TPE-PME. Il serait également souhaitable que les petits barons de la politique lotoise commencent à se réveiller pour agir enfin dans l’intérêt des Lotois !