Sélectionner une page

 

Communiqué de presse de Bruno Lervoire,

Porte-parole du Rassemblement National du Lot

 

Après la baisse de la limitation de la vitesse à 80 km/h sur les routes départementales et la hausse du coût du contrôle technique, l’augmentation des taxes sur le carburant apparaît comme une nouvelle attaque contre la liberté de circuler et le pouvoir d’achat des Français.

En effet, plutôt que de faire des économies budgétaires en luttant contre l’évasion fiscale ou la fraude sociale, le gouvernement préfère mettre en place, sous couvert d’une fausse politique écologique, un véritable racket des automobilistes. C’est insupportable.

A l’heure où l’emploi devient de plus en plus rare et où les services publics s’éloignent progressivement des citoyens, la voiture devient indispensable pour de nombreux Lotois. Combien sont-ils à faire des dizaines de kilomètres chaque jour pour aller travailler ou même se faire soigner ?

Face à la politique de la sourde oreille d’Emmanuel Macon, le Rassemblement National s’est engagé depuis plusieurs semaines dans la lutte contre la pression fiscale et l’écologie punitive. Mais le combat ne fait que commencer.

Les militants et cadres du Rassemblement National dans le Lot participeront donc, en tant que citoyens et sans récupération politique, à la mobilisation de ce samedi 17 novembre, notamment à Cahors et Figeac.